Entretenir un meuble en bois massif exotique

[Blank Image]

Un meuble en bois exotique

Le véritable bois exotique est un bois dur et imputrescible de classe 4.
Le teck, par exemple contient naturellement une oléorésine, produit visqueux et insoluble dans l’eau, qui le rend très résistant à l’humidité et à la stagnation d’eau. Cependant, en raison de son exposition aux rayons du soleil et aux intempéries, l’oléorésine sèche en surface et le bois perd sa couleur miel doré d’origine pour prendre progressivement une teinte grise au fil des années. Le constat est identique pour les autres bois exotiques.

Conserver les teintes du bois vieilli :

Si vous aimez la teinte que prend le bois exotique en vieillissant, vous pouvez bien entendu le laisser évoluer naturellement. Il faudra cependant le nettoyer régulièrement, pour éliminer la saleté et les micro-organismes qui se déposent au fil du temps.
De plus, vous devrez l’entretenir, environ une fois par an. Utilisez une brosse douce ou une éponge non abrasive et de l’eau pour le nettoyage. Appliquez un produit d’entretien spécialement conçu pour le teck à l’aide d’un pinceau ou d’une mèche de coton. Il suffit de quelques minutes pour nourrir le bois en surface et en profondeur.

Le piège à éviter :

A la différence du teck véritable, tous les bois exotiques ne résistent pas à la pluie et à la stagnation de l’humidité. Même si vous aimez la couleur qu’ils prennent avec le temps, il est donc indispensable de les protéger pendant l’hiver.

Préserver les couleurs d’origine :

Si vous souhaitez conserver à vos meubles leur couleur d’origine, vous devrez leur prodiguer davantage de soins, au moins une fois par an. Poncez dans le sens des rainures du bois avec un papier de verre d’un grain très fin. La couleur d’origine réapparaît rapidement sous la teinte grise. Nettoyez les taches éventuelles avec une brosse douce ou une éponge non abrasive et de l’eau. Appliquez une couche d’huile de teck à l’aide d’un pinceau ou d’une mèche de coton. Laissez sécher. Appliquez une 2ème couche d’huile de teck en procédant de la même façon. Polissez pour redonner au bois son aspect satiné.

Le piège à éviter :

Ne remplacez pas l’huile de teck par de la cire ou de l’huile de lin pure à 100% (non mélangée à de l’essence de térébenthine), ces deux produits ne conviennent absolument pas à l’entretien de ce type de bois. Il est également déconseillé de se servir régulièrement d’une brosse dure, d’une brosse métallique ou d’un appareil de nettoyage à haute pression pour laver vos meubles. Vous risqueriez d’user rapidement les parties tendres et de faire apparaître en relief les veinures plus dures du bois.

NEWSLETTER
Recevez en avant-première toutes les nouveautés et profitez d’offres de réduction exceptionnelles.