Comment laver un moteur ?


S’il est certain qu’un moteur propre fait meilleur effet lors d’une vente par exemple, il faut aussi savoir que la saleté et la graisse le protége de la corrosion. Voici comment procéder…
Temps45 minutes
DifficultéDélicat
Budget15 euros

Période

Evitez les périodes de froid.

Il vous faut…

• Des sacs plastique,
• Du film alimentaire,
• Du ruban adhésif,
• De la ficelle,
• Un dégraissant,
• Une cire de protection,
• Un lubrifiant en aérosol.

Avant de commencer

Procédez le moteur tiède, mais pas chaud. Les produits de nettoyage risqueraient de s’évaporer.

Nettoyer un moteur est une opération polluante. Il faut la réaliser chez un professionnel du type centre de lavage ou station-service.

Attention
Nettoyer un moteur est une opération sensible. Etant donné l’omniprésence de l’électronique sous le capot d’une automobile moderne, mieux vaut prendre certaines précautions avant d’en ‘inonder’ la mécanique. Si vous n’êtes pas vraiment sûr de vous, mieux vaut donc vous abstenir.

Un moteur, une fois débarrassé de la crasse devient plus sensible à la corrosion et au vieillissement. Pour le protéger, il faudra appliquer une cire de protection en évitant les ‘ vernis moteurs ‘, inefficaces et qui vieillissent mal.

Pensez aussi à refaire les petits graissages – tels que ceux des cosses de batterie – à l’aide d’un lubrifiant en aérosol ou de graisse silicone sans oublier les charnières ni le mécanisme du capot ou encore le système d’embrayage en bout de câble situé au niveau de la boîte de vitesse mécanique.

Comment procéder ?

  1. Commencez par repérer les zones à risque, c’est-à-dire les organes que l’eau pourrait endommager (alternateur, bobine d’allumage, tête de delco, boîtier électronique, boîte à relais et fusibles). Attention aussi aux connecteurs électriques, surtout ceux concernant la gestion électronique d’allumage.
  2. Protégez ces organes grâce à des sacs en plastique fixés avec du ruban adhésif ou des bouts de ficelle. Vous pouvez également utiliser du film alimentaire ou de l’adhésif pour les éléments plus petits.
  3. Protégez impérativement le bocal contenant le liquide de frein, très sensible à l’eau, avec un sac plastique. En effet, ce liquide a déjà tendance à fortement se charger en humidité et l’eau qui se forme se transforme en vapeur lors des freinages répétés et appuyés. Vous risqueriez de vous retrouver sans freins…
  4. Moteur tiède, pulvérisez un puissant dégraissant une 1ère fois sur le moteur. Commencez par les parties hautes.
  5. Laissez ruisseler le nettoyant.
  6. Procédez à une seconde pulvérisation.
  7. Laissez le produit agir quelques minutes et rincez minutieusement le moteur. Pour ce faire, sélectionnez le programme lavage, sans trop vous approcher des organes électroniques (20 cm).
  8. Laissez l’eau s’égoutter pendant quelques minutes (pourquoi ne pas laver le reste de la voiture pendant ce temps.
    [ Notre article 'Laver une voiture' ].
  9. Enlevez ensuite les protections et essuyez les connecteurs ainsi que les autres organes électroniques. Si l’un d’eux est humide, débranchez-le et soufflez pour le sécher. Vous trouverez dans le commerce des aérosols anti-humidité fort utiles. Faîtes de même pour les capuchons des fils de bougies.
  10. Vous pouvez maintenant redémarrer le moteur.
NEWSLETTER
Recevez en avant-première toutes les nouveautés et profitez d’offres de réduction exceptionnelles.
Aranagement de jardin


Service clientPaiement en 3x sans fraisTransporteur spécialiséPaiement sécuriséSatisfait ou échangé sur une sélection de produits