Connaître son chat


Bien que domestiqué depuis des milliers d’années, le chat a gardé de nombreuses caractéristiques de ses ancêtres félins. Voici un petit article instructif pour mieux connaître votre compagnon…
Sa langue

Elle est recouverte de minuscules papilles abrasives qui servent à votre chat en de nombreuses occasions : faire sa toilette, éliminer les poils morts de son pelage et détacher la viande des os par exemple. Elles lui sont aussi utiles pour boire en retenant les liquides lorsqu’il lape.

Ses dents

La mâchoire de votre chat est composée de 32 dents aiguisées :

  • Les 4 canines servent à maintenir et à tuer la proie.
  • Les 12 incisives servent à ronger.
  • Les 14 molaires servent à broyer la viande en petits morceaux.

Ses moustaches

Les moustaches de votre chat sont en fait des vibrisses. Ce sont de longs poils épais, très spécialisés dont la base est fortement innervée. Cela en fait des organes sensoriels très efficaces. Il en possède également au-dessus des yeux et sur la face interne des pattes antérieures. Les vibrisses jouent un rôle très important dans la perception des objets que le chat frôle : c’est en partie grâce à celles-ci que le chat se déplace si bien dans l’obscurité. Les vibrisses permettent aussi aux chats de percevoir les variations atmosphériques comme la direction du vent.

[ Lire notre article 'Les 5 sens du chat' ]

Sa queue

Elle lui est utile pour se mouvoir (escalade, saut…) mais aussi pour communiquer : elle oscille lorsqu’il a peur ou est agressif et se dresse à la verticale en signe de salutation comme pour indiquer ses intentions amicales.

Ses griffes

Un chat ne serait pas grand chose sans ses griffes qu’il utilise en permanence, pour monter aux arbres ou attraper ses proies. Elles poussent constamment et c’est pour les conserver parfaitement aiguisées qu’il doit les frotter régulièrement sur un arbre (ou à défaut sur votre canapé…).

Son pelage

Le pelage de votre chat est un très bon isolant qui peut lui permettre de supporter de très basses températures.

Ses poils possèdent aussi des capteurs très sensibles qui participent à son sens du toucher, particulièrement développé. Son pelage l’aide également à paraître plus imposant lorsqu’il se sent en danger (les poils se hérissent).

L’organe de Jacobson

C’est un organe que le chat a hérité de ses ancêtres les félins. Il est situé au-dessus du palais et permet au chat de ‘goûter’ les odeurs. C’est ce que fait votre compagnon lorsqu’il retrousse les babines. Les odeurs laissées par d’autres chats remontent alors dans une petite cavité par deux petits trous situés derrière les dents de devant pour y être concentrées puis absorbées.

NEWSLETTER
Recevez en avant-première toutes les nouveautés et profitez d’offres de réduction exceptionnelles.
Aranagement de jardin


Service clientPaiement en 3x sans fraisTransporteur spécialiséPaiement sécuriséSatisfait ou échangé sur une sélection de produits