Pailler ses plantations

Paillez-vous vos plantations ? Cette technique permet pourtant de profiter d’un jardin toujours propre, sans mauvaises herbes. Le paillage s’installe au printemps après un désherbage soigné…
Temps1 heure
DifficultéFacile
BudgetGratuit (si vous recyclez vos déchets)

Période

Au printemps quand le sol est suffisamment réchauffé.

Il vous faut…

&#149 Un matériau pour pailler, &#149 Une fourche bêche.

[ Notre article ‘Recycler les déchets du jardin‘ ]

Les vertus du paillage

Le paillage s’installe au printemps après un désherbage soigné, lorsque le sol est suffisamment réchauffé. Cette couche de matière végétale présente bien des avantages. Entre autres, elle :

  • Empêche la repousse et/ou la croissance des mauvaises herbes.
  • Protège le sol du tassement et du dessèchement, le conserve souple et aéré.
  • Protège les insectes utiles pendant l’hiver et favorise le développement de la vie biologique.
  • Limite les écarts de température du sol.

Attention : le paillage du sol est à réaliser après la germination des plants pour ne pas risquer l’étouffement, mais avant que ceux-ci, trop développés, ne s’opposent à l’étalement du paillis.

Comment procéder ?

  1. Désherbez et décompactez le sol avant de l’arroser si la terre est trop sèche. Etalez ensuite le matériau sur l’épaisseur recommandée.
    [ Notre article ‘Les matériaux pour pailler‘ ]
  2. Pour renforcer l’effet de ce paillage, vous pouvez comme on vient de le voir disposer une couche de carton entre le sol et votre matériau.
  3. Arrosez ensuite le paillage abondamment pour qu’il s’imprègne d’eau.

Un petit truc

Un ‘must’ : l’épandage de compost sous le paillis qui conduit à l’enrichissement de l’humus.

Last Updated on by David DePierris

Laisser un commentaire