Le tri des déchets


Le tri sélectif fait désormais partie de notre quotidien et devrait pour tous devenir un réflexe. Des petits gestes qui feront certainement beaucoup pour la préservation de notre environnement…
En quoi consiste-il ? Est-ce vraiment utile ? Comment procéder ? Ce petit dossier se propose de faire le point. Ensuite, vous n’aurez plus d’excuse.

Les différents déchets

  • Les déchets ménagers.
  • Les déchets liés à l’usage des véhicules (épaves, pneumatiques, huiles de vidange…).
  • Les déchets encombrants (vieux meubles, électroménager…).
  • Les gravats et les déchets de l’assainissement (boues…).
  • Et bien d’autres encore, les médicaments par exemple…

Pourquoi trier ses déchets ?

Simplement parce que tous les déchets ne doivent pas être traités de la même façon. Certains sont incinérés (les ordures ménagères) quand d’autres nécessitent des traitements particuliers :

  • Les piles-boutons utilisées dans les montres par exemple, contiennent du mercure qui, mélangé à de l’eau se transforme en poison.
  • Certains plastiques dégagent des gaz toxiques si on les brûle…

Au contraire, leur recyclage permet de conserver nos ressources de matières premières et de produire de l’énergie (incinération des ordures ménagères).

Le tri sélectif

Le tri sélectif consiste à séparer les déchets en fonction de leur origine, de la nature de leurs composants et de les destiner aux différents containers mis à disposition. Ils seront ensuite recyclés : les produits usagés seront transformés pour fabriquer de nouveaux produits.

Dans les bacs et conteneurs verts

On met sans bouchon, ni capsule, ni couvercle :
Les bouteilles, les bocaux de conserve, les pots (confitures, yaourts…), les flacons de shampoing, de gel douche, de sel de bain (en verre) etc…

On ne met pas
La faïence, les pots en terre, la vaisselle cassée, les ampoules électriques.

Dans les bacs jaunes

On met sans les laver
Les bouteilles de soda, d’eau ou de lait, les briques de lait ou de jus de fruit avec les bouchons, les bouteilles d’adoucissant, de lessive, de liquide vaisselle…, les conteneurs à vin…, les boîtes de conserve vides, les canettes, les aérosols, les barquettes en aluminium, les briques alimentaires, les boîtes et les sur-emballages en carton, les flacons plastiques de shampoing, de bain moussant, de gel.

On ne met pas
Les films et sacs plastiques, les flacons de produits portant les symboles ‘dangereux ou inflammables’, les petits emballages en plastique tel que les pots de yaourt, de crème fraîche ou les barquettes en polystyrène, tout ce qui contient des restes, les couches-culottes, les papiers salis ou gras, les barquettes sales, les mouchoirs en papier et autres articles hygiéniques, les films plastiques qui enveloppent les revues et les emballages.

Dans les bacs bleus

On met
Les journaux, magazines et revues (sans les films plastiques).

Dans les bacs marrons et les poubelles

On met
Tout ce qui est périssable, tout ce qui n’entre pas dans les trois bacs précédents et tout ce sur quoi l’on doute.

On ne met pas
Tout ce qui peut être recyclé.

Les déchets encombrants et toxiques

Il est interdit de déposer des déchets, des matériaux ou des objets encombrants en dehors d’installations de stockage ou d’élimination autorisées spécialement à cet effet (vous seriez alors passible d’une amende).

A savoir : tout producteur ou détenteur de déchets est responsable de leur élimination.

Les déchets encombrants
Adressez-vous à votre mairie si vous ne savez que faire des déchets ménagers encombrants (vieux meubles, électroménagers usagés…). Elle vous indiquera les dates de collecte des objets encombrants.

Les autres moyens de collecte
Un service d’enlèvement peut aussi se déplacer sur simple demande. Certaines mairies ont également construit des déchetteries où vous pouvez déposer les objets encombrants. Renseignez-vous…

Les produits toxiques
Rapportez à votre détaillant les piles et accumulateurs usagers, qu’ils soient ou non incorporés à des appareils. Cette obligation de reprise gratuite par le distributeur est élargie à l’ensemble des piles à compter du 1er janvier 2001.

Rapportez à votre pharmacien les médicaments non utilisés.

DÉCHETS DÉBOUCHÉS
Verres Réalisation de bouteilles, bocaux, flacons…

Papiers, Cartons Fabrication de nouveaux papiers, cartons…

Ferrailles Création d’objets métalliques, fûts, pièces mécaniques, poutres…

Plastiques Réalisation de canalisations, panneaux muraux, dalles de sol, fibres textiles…

Huiles Huiles à usage industriel.

Batteries Les acides sont neutralisés et revalorisés.

Déchets verts Utilisés pour la fabrication du terreau pour le jardinage ou l’agriculture.

Déchets ménagers dangereux

Traités dans les entreprises spécialisées.

NEWSLETTER
Recevez en avant-première toutes les nouveautés et profitez d’offres de réduction exceptionnelles.
Aranagement de jardin


Service clientPaiement en 3x sans fraisTransporteur spécialiséPaiement sécuriséSatisfait ou échangé sur une sélection de produits