Mon Panier ()
left banner
right banner

Comment élaguer / tailler les arbres et arbustes


Maintenir la forme naturelle d’un arbre, le conserver en bonne santé, préserver la qualité du bois ou restreindre la taille des végétaux à croissance rapide. Les raisons qui peuvent motiver un élagage sont nombreuses…
Temps1 heure à 1 après-midi
DifficultéParfois délicat
BudgetGratuit

Période

Pendant le repos de végétation de l’arbre et hors période de gel : en hiver pour les espèces à feuillage caduc et au tout début du printemps avant la reprise de la croissance pour les espèces à feuillage persistant.

Il vous faut…

• Des gants en cuir ou en toile épaisse,
• Des lunettes de protection,
• Un chiffon imbibé d’alcool à brûler,
• Du mastic à cicatriser,
• Une serpette,
• Une spatule,
• Une tronçonneuse,
• Une scie,
• Une échelle,
• Des harnais de sécurité,
• Des cordages,
• Un casque.

[ Notre article 'Les outils pour tailler / élaguer' ]

Avant de commencer

Ne présumez pas de vos capacités. Si élaguer un petit arbre de taille raisonnable est à la portée de tous, il vous faudra faire appel à un professionnel pour un arbre adulte, haut de plusieurs mètres.

Attention

L’art de la taille s’acquiert avec le temps et la pratique. Une mauvaise taille est souvent plus néfaste pour les végétaux que l’absence d’entretien. Nous vous invitons donc à suivre les conseils suivants avant de vous munir de votre sécateur !

Comment procéder ?

  1. Coupez les branches mal orientées qui poussent vers un mur ou vers le coeur de l’arbre, empêchant une bonne diffusion de la lumière. Si possible, rabattez le rameau à un joint au lieu de ne couper que l’extrémité.
  2. Coupez également les rameaux cassés, malades, morts ou qui se croisent le plus près possible de leur départ sans abîmer le bourrelet de cicatrisation (renflement de la base de la branche) qui va recouvrir progressivement la plaie.
  3. Attention à ne pas blesser les branches voisines et le tronc.
  4. Pour les grosses branches, pratiquez une petite incision sous la branche à couper, coupez la branche en haut de cette incision puis coupez le chicot en suivant un angle identique mais opposé à celui formé par l’arête et le tronc. Cette section doit toujours être en biais, orientée vers le ciel pour favoriser l’écoulement des eaux de pluie sur la plaie.
  5. Si vous remarquez des blessures, des déchirures sur le tronc ou une grosse branche, taillez avec une serpette.
  6. Protégez les cicatrices avec du mastic cicatrisant.
  7. Les bois malades doivent être jetés à la poubelle, déposés dans une déchetterie ou incinérés.
  8. Les bois sains peuvent être broyés et transformés en paillis pour des plates-bandes ou ajoutés à votre compost.
  9. Enfin, griffez superficiellement le sol sous l’arbre pour le décompacter après l’élagage.

Le redémarrage de la végétation

Au redémarrage de la végétation, de nouvelles branches vont se développer autour de la plaie. Sélectionnez les mieux placées, les plus vigoureuses, qui deviendront les nouvelles branches charpentières. Coupez les autres.

NEWSLETTER
Recevez en avant-première toutes les nouveautés et profitez d’offres de réduction exceptionnelles.
Aranagement de jardin


Service clientPaiement en 3x sans fraisTransporteur spécialiséPaiement sécuriséSatisfait ou échangé sur une sélection de produits